Monday, October 25, 2004

Influence

Avec la [r]évolution numérique les usages changent. Exemple : le peer2peer . Il a modifié les comportements des auditeurs mais aussi celui des producteurs. Ces derniers cherchent à noyer leurs productions au plus profond de la toile. Le meilleur moyen de s'en rendre compte est de regarder les titres du dernier Etienne de Créçy, Superdiscount 2. Poisoned/Fast Track/Grokster/Morpheus/Bit Torrent/Audio Galaxy/SoulSeek/Gifted/Limewire/Overnet. Phunk, la boîte chargée de promouvoir l'album, annonçait très fièrement que les titres étaient introuvables même sur les meilleurs logiciels de peer2peer. Faux, mais bien essayé quand même. D'autres choississent un nom des plus communs pour se fondre dans les méandres du net. Il semblerait que cette dernière stratégie fonctionne mieux. Cependant un risque perdure : rester à tout jamais dans la fange numérique.

2 Comments:

Blogger Oguste said...

jamais un commentaire :[

10:45 AM  
Anonymous Anonymous said...

si si ... regarde on parle de toi sur la blogotheque
david f
http://www.livejournal.com/users/david_f/

10:22 AM  

Post a Comment

Retour sur la home

eXTReMe Tracker